Définition des besoins sociaux selon divers auteurs

Affiliation Intimité
Tendance à rechercher et à valoriser la compagnie des autres (Mehabrian & Ksionzky (1974) Besoin, variant grandement d’un individu à l’autre, qui s’exprime par une préférence pour des relations où il y a beaucoup de chaleur et où l’on échange beaucoup avec l’autre. (Mc Adams (1988)
Personnes qui trouvent importants de prendre soin des autres et d’avoir quelqu’un qui prend soin d’eux (McClelland (1982) Potentiel qui permet de satisfaire d’autres besoins importants comme le besoin d’être rassuré sur sa propre valeur et le besoin de s’intégrer socialement. (Weiss (1973)
Besoin d’établir et de maintenir des relations avec les autres (Wong & Csikzentmihalyi (1991) Interdépendance où chacun a besoin de l’autre pour satisfaire ses propres besoins et ses aspirations personnelles. (Bersheid & Pepleau (1983)

Comportement des individus selon leurs besoins prédominants

  1. Besoins d’affiliation : le plus de relations sociales possibles
    Élevé Faible
    • Très actif pour établir des relations sociales
    • Attentes très fortes quant  à l’issue positive de leurs relations.
    • Les hommes passent plus de temps à converser avec des femmes séduisantes.
    • Détestent être seuls.
    • Lors des interactions ils recherchent l’approbation et font tout pour éviter les conflits.
    • Ils préfèrent former des équipes de travail avec leurs amis plutôt qu’avec des experts.
    • Ils recherchent alors du «feed-back» sur la satisfaction des membres du groupe plutôt que sur l’atteinte des objectifs du travail.
    • Ils sont moins compétitifs.
    • Ils parlent moins négativement des autres.
    Moins de réactions négatives quant les relations sociales sont moins renforçantes.
  2. Besoins d’intimité: des relations sociales de meilleure qualité
    Élevé Élevé
    • Plus passif lors de l’établissement de relations sociales
    • Attentes très fortes quant à l’ouverture de soi dans une relation interpersonnelle, au dialogue réciproque et à la préoccupation pour les autres.
    • Ils ont un cercle restreint d’amis avec lesquels ils interagisent régulièrement.
    • Les autres les perçoivent comme sensibles aux besoins des autres.
    • Ces individus sont chaleureux, font confiance aux autres.

Les besoins d’intimité sont un meilleur prédicteur de l’adaptation sociale d’un individu tout au cours de sa vie que les besoins d’affiliation.

Affiliation versus intimité

Besoins d’attachement

  1. Définition : Tendance à rechercher des contacts intimes avec certaines personnes.
  2. Caractéristiques de chacun des types d’attachement
  3. Effets de chacun de ces styles sur les relations intimes
    Type d’attachement Effets sur les relations intimes
    Style sécurisé Relation intime significativement plus heureuse, plus  amicale et confiante que celle des autres types.
    Style évitant • Peur des relations intimes;
    • Beaucoup de jalousie;
    • Hauts et bas dans leur relation
    Style ambivalent-anxieux • Beaucoup de jalousie;
    • Hauts et bas dans leur relation
    • Coups de foudre nombreux
    • Forte attirance sexuelle pour leur partenaire
    • Préoccupation obsessionnelle de la fusion amoureuse avec l’autre
    • Relations de types amour-passion.

Engagement

Définitions

  • Force qui stabilise le comportement d’une personne lorsque celle-ci est placée devant des obstacles ou devant la possibilité offerte par une autre option intéressante.  (Dubé, 1994)
  • Décision qui influence clairement les comportements ultérieurs (Festinger, 1964)
  • Choix pour une personne d’une ou de plusieurs options et, par conséquent, rejet d’une ou de plusieurs autres options (Bremh & Cohen, 1962)
  • Promesse ou obligation de faire ou de ne pas faire quelque chose (Kiesler, 1971)
  • Déclaration publique de maintenir la relation (Levinger, 1980)
  • Comportement mutuel qui vise à assurer indéfiniment la continuité de leur relation (Hinde,1979)